MESSAGE PHILOSOPHIQUE :
UNE TÂCHE FONDAMENTALE

L’idée de la paix ne peut se réaliser que si elle est gravée dans la conscience du présent et du futur, si tout être humain comprend et défend la nécessité de rapprocher les peuples malgré toutes les différences qui les séparent, et si tous contribuent à la construction de fondations solides réunissant paix et cultures.

Les sociétés et les communautés des différents pays d’Europe, d’Afrique, d’Amérique du Nord et du Sud, d’Asie et d’autres régions ont besoin non seulement de lois qui protègent la liberté, la diversité et le pluralisme, mais aussi de l’assentiment sans restriction des citoyens pour garantir leur survie et pour sauvegarder la paix.

L’Union européenne est une des communautés plurielles qui se trouve à la recherche de modèles d’interaction pacifique entre peuples et cultures hétérogènes. La vision politique d’une Europe stable et délibérément ouverte au monde que les écrivains, les artistes, les philosophes, les experts économiques et politiques ont développé à partir d’une histoire européenne blessée et assombrie par les guerres, constitue un pont vers la paix. Mais ce pont ne peut maintenir sa stabilité sans le support des citoyens.

La Cité des Cultures de la Paix vise à inscrire la vision d’une communauté plurielle pacifique dans la conscience du présent afin de contribuer à la consolidation de la paix. C’est la puissance des symboles qui peut ancrer cette notion de la paix dans la mémoire, dans le présent et dans le futur. Mais le travail pour la paix s’appuie également sur les actions conjuguées du politique, de l’économique, de la culture, de la science et de la recherche. C’est pour cette raison que la base de cette Cité des Cultures de la Paix est un réseau international réunissant des experts de toutes les disciplines ainsi que des artistes qui développent leurs propres initiatives concernant différentes stratégies de résolution des conflits et de la culture de la paix. Leurs efforts ainsi que le travail pour la paix d’autres organisations et institutions sont les petits ruisseaux qui font les grandes rivières. Les portes de la Cité se tiendront grandes ouvertes pour accueillir tous les hommes et toutes les femmes qui voudront coopérer à la construction de sociétés pacifiques.

***

MESSAGE, 4 June 2020

We condemn the horrific murders of George Floyd and Ahmaud Arbery. Our hearts go out to their family and friends. We stand in solidarity with them, the African-American communities, and the peaceful protesters who call for justice, an end to police brutality against people of color, and a fundamental change in policies in order to effectively combat racism! We are full of admiration for Ahmaud Arbery’s and George Floyd’s family and friends because they did not ask for vengeance, but for justice and peaceful protest against racism. We are proud of the peaceful protestors. Thousands of them took to the streets to demand an end to racism. We stand in solidarity with them. Anti-racist education is one of the main projects of the City for the Cultures of Peace. We are determined to continue our work and to combat racism through education. We are committed to inscribing mutual recognition and respect into the consciousness of the present.

Amy Colin,
Présidente de la Cité des
Cultures de la Paix