À Paris

À Paris, la Cité des Cultures de Paix a mis en œuvre ces projets de recherche interdisciplinaires à long terme et ces programmes éducatifs internationaux en coopération avec des universités européennes et américaines ainsi qu’avec d’autres institutions académiques et des fondations. Certains de ces activités tels que le programme d’étude et de formation « Justice Globale?» ont eu lieu dans la FMSH / Maison Suger, centre international de recherche, d’accueil et de coopération pour chercheurs étrangers de la Fondation Maison des Sciences de l’Homme avec laquelle la Cité des Cultures de Paix a également collaboré dans le passé. Pour plus d’information, voir: « Formes et dynamiques de l’exclusion » dans la section COLLOQUES INTERNATIONAUX ET FORUMS.

Les photos de la FMSH/Maison Suger:

Maison Suger

Maison Suger

Au milieu des années 1990, la Cité des Cultures de la Paix est née de conférences internationales organisées en collaboration avec la FMSH, l’UNESCO, l’Université Paris 7 et de nombreuses autres institutions. Dans les années 1990, Amy-Diana Colin, présidente et fondatrice du réseau, a pris une part active dans le mouvement international pour sauver le Couvent des Récollets à Paris. À l’époque, c’était un couvent abandonné au cœur de la ville. Le bâtiment date de l’époque de Henri IV (13 Décembre 1553 – 14 mai 1610). Ce dernier a signé l’« Édit de Nantes » (13 Avril 1598) qui a été le premier « en matière de brevets de la tolérance » pour assurer la liberté religieuse en Europe. C’est grâce aux efforts d’Amy-Diana Colin que Henry, Prince Consort du Danemark et Président d’Europa Nostra, l’influente Fédération pan-européenne pour le patrimoine culturel qui favorise la préservation des monuments historiques en Europe, a visité le couvent et en a recommandé la restauration au Président Chirac. À ce projet particulier, la CCP a également coopéré avec Galia Nostra, une division d’Europa Nostra en France. Aujourd’hui, le couvent restauré est un lieu où peuvent loger les artistes et chercheurs de passage à Paris. Au cours des années suivantes, la CCP a collaboré essentiellement avec la FMSH et l’UNESCO.

____________________________________

Droits: Les photos de la Maison Suger © FMSH, Paris